Quels sont les effets immédiats du CBD ?

Cela en dit long sur le sujet de la CDB (cannabinol), et son inverse. En particulier sur les effets du cannabis sur le corps de cette drogue active. Et, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), la CBD ne modifie pas le niveau de conscience de l’acheteur : il agit spécifiquement sur les récepteurs liés à l’inconfort, à la dépression et à l’anxiété (ce qui explique aussi pourquoi il est partiellement autorisé en France). Et il peut également être utilisé pour traiter des états critiques.

La CDB semble soulager les symptômes

Le cannabinol est de plus en plus utilisé à des fins thérapeutiques, car il agit sur la douleur et l’inflammation. Les effets du CBD se lient à des récepteurs spécifiques dans l’organisme (CB1 et CB2) et optimisent la réponse naturelle du système nerveux à la douleur. Ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires aident des millions de patients souffrant de maladies inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, fibromyalgie…) à soulager leurs souffrances dans d’excellentes conditions.

Les symptômes de la CBD affectent plusieurs autres maladies

De nombreux troubles allant des plus légers (acné) aux plus lourds (sclérose en plaques) peuvent être traités en utilisant la CBD comme traitement. Il est souvent utilisé sous forme de crème pour réduire les symptômes de l’acné et possède des propriétés sébo-statiques. Le CBD est également, avec le THC, l’un des composés actifs d’un médicament recommandé pour les patients atteints de sclérose en plaques (Sativex). Mais ce n’est pas tout : les effets du CBD s’ajoutent à la plupart des autres effets secondaires tels que les nausées et vomissements, l’inflammation chronique de l’intestin et du côlon, l’épilepsie et le diabète.

La CDB peut également être utilisée pour soigner des maladies graves

Les effets du CBD ne s’arrêtent pas là. Des recherches sont en cours pour évaluer les avantages de cette molécule dans la lutte contre des affections plus graves, notamment certains cancers. Des éléments sur le sujet semblent démontrer que l’activité antiangiogenèse du CBD empêche la croissance des tumeurs (et la prolifération des cellules cancéreuses dans l’organisme). En outre, les propriétés euphorisantes du CBD chez les personnes recevant une chimiothérapie soulagent la douleur et les nausées. Ces effets positifs sont déjà connus depuis de nombreuses années, mais il a fallu beaucoup d’études pour les prouver. Il convient de mentionner que les quantités permettant d’obtenir de tels résultats sont sensiblement plus élevées que la moyenne des CBD que l’on trouve dans les produits en vente libre.

Les e-liquides au CBD ont il tous le goût de chanvre ?
Qu’est ce qu’un booster CBD ?